Communiqué de Hollister Mise à jour au sujet de la chaîne d'approvisionnement et de la COVID-19 Pour en savoir plus

Comprendre le système urinaire

Si vous avez reçu un diagnostic de trouble de la vessie neurogène, cela pourra vous aider d’apprendre quelques informations de base sur la façon dont votre corps fonctionne.

Understanding the Urinary System

Obtenir de l’information sur votre système urinaire.

Acquérir des connaissances sur le fonctionnement de votre corps est toujours un bon pas à faire quand vous avez reçu un diagnostic de condition médicale. Si vous avez récemment appris que vous avez une vessie neurogène, voici quelques bases utiles à savoir sur votre système urinaire. 

Anatomie du système urinaire

Votre système urinaire est composé des reins, des uretères, de la vessie, de l’urètre, des sphincters interne et externe, et des muscles. Ils ont tous un rôle unique dans le processus de filtrage.

Les reins filtrent l’eau supplémentaire et certains déchets du sang pour en faire de l’urine. Les reins produisent généralement de trente à quatre-vingt dix millilitres d’urine par heure. L’urine s’écoule des reins à travers deux tubes appelés uretères, pour atteindre la vessie qui conserve l’urine jusqu’à ce que vous uriniez.

Les uretères mesurent de (28 à 35 cm) pouces de long chez l’adulte. Ils sont conçus pour empêcher l’urine de remonter dans les reins. Les contractions musculaires dans les uretères poussent l’urine vers le bas, des reins vers la vessie.

La vessie est un organe creux qui comprend une paroi musculaire et qui a deux fonctions principales : le stockage et la vidange de l’urine. Dans un état de relaxation, la vessie de l’adulte peut contenir environ 475 mL d’urine avant que la personne ressente une forte envie d’uriner. La taille de la vessie, sa forme et sa capacité sont différentes pour chaque personne. 

L’urètre est le tube qui transporte l’urine de la vessie à l’extérieur du corps. Ce tube musculaire est doublé d’une membrane muqueuse ouverte à son extrémité. 

Les sphincters sont deux muscles annulaires (appelés les sphincters interne et externe) qui entourent l’urètre. Le sphincter externe est celui qui est contracté volontairement pour contrôler le moment où vous urinez. 

La contraction musculaire, à la fois volontaire et involontaire, est requise lors de la miction. Les muscles de la vessie se contractent et les sphincters s’ouvrent. Les muscles du plancher pelvien sont constitués de plusieurs petits groupes musculaires qui entourent l’urètre, le vagin (chez les femmes) et le rectum. Ils apportent un soutien aux organes du bassin, et ils aident à maintenir l’urètre en place.

Le rôle de votre système nerveux

Le processus de miction comprend la coordination entre la vessie, les muscles du sphincter, et un système nerveux intact. Un fonctionnement sain du système nerveux et du cerveau est essentiel pour une bonne coordination de ce processus complexe, qui peut être simplifiée en trois étapes : 

  1. Lorsque la vessie est pleine, des impulsions nerveuses sont transmises à la partie inférieure de la moelle épinière
  2. Ces impulsions se déplacent ensuite vers le cerveau pour lui communiquer que la vessie est pleine
  3. Le cerveau envoie alors un message à la vessie, lui disant de se contracter afin de libérer l’urine. 


Les différences entre les systèmes urinaires mâles et femelles

Le système urinaire est en grande partie similaire entre les hommes et les femmes, la principale différence étant au niveau des tubes de sortie de l’urètre, ainsi qu’au niveau de quelques autres détails.

Femmes Hommes

Urètre

La longueur est d’environ un pouce (2,5 cm) de long La longueur est d’environ huit à dix pouces (20 à 26 cm) de long
Présente une légère courbe derrière l’os iliaque Présente une courbe en S entre la vessie, la prostate et le plancher pelvien
Se termine à l’ouverture vaginale Se termine à l’extrémité du pénis

Questions courantes au sujet de la miction

Fuite d’urine : Les grossesses multiples et les accouchements par voie vaginale peuvent affaiblir les muscles du plancher pelvien qui soutiennent la vessie et l’utérus. Cela peut causer des problèmes de fuites.

Infections : L’urètre de la femme est très sensible aux infections, car elle est proche du vagin et de l’anus où des bactéries sont présentes.
Hypertrophie de la prostate (hommes plus âgés) : La glande de la prostate se trouve en dessous de la vessie et s’enveloppe complètement autour de l’urètre. Une hypertrophie de la prostate peut bloquer l’écoulement de l’urine à partir de la vessie. Cela peut provoquer des mictions fréquentes, une vidange incomplète de la vessie, une miction goutte à goutte, et d’autres symptômes. Un blocage peut également provoquer une infection des voies urinaires.

Plus vous en savez sur votre système urinaire et sur les troubles de la vessie neurogène, plus vous pourrez être en contrôle de votre condition au cours de votre collaboration avec votre équipe soignante.