Communiqué de Hollister Mise à jour au sujet de la chaîne d'approvisionnement et de la COVID-19 Pour en savoir plus

« Allez-y comme vous le sentez » – Conseils de relaxation pour le cathétérisme intermittent

Si le cathétérisme intermittent est nouveau pour vous, vous trouverez peut-être l’idée de l’insertion d’un cathéter un peu déconcertante. Heureusement, il existe quelques conseils simples qui peuvent faciliter le processus.


Apprenez à vous détendre pendant le cathétérisme

Avez-vous une lésion de la moelle épinière ou une autre condition médicale qui rend difficile ou impossible de vider votre vessie naturellement? Devez-vous utiliser un cathéter intermittent? Si c’est le cas, une infirmière ou un médecin vous a probablement guidé à travers toutes les étapes nécessaires pour effectuer la procédure correctement à la maison.

Lorsque vous commencez à vous cathétériser par vous-même, il est normal de vous sentir hésitant et mal à l’aise. Parfois, cela peut entraîner du stress et de l’anxiété, ce qui peut rendre l’insertion du cathéter plus difficile. La bonne nouvelle est qu’il y a des choses simples que vous pouvez faire pour vous détendre, faciliter l’insertion et gagner en confiance.

Conseils pour les cathétérismes intermittents

Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour vous préparer au cathétérisme et aider les choses à se dérouler plus facilement :

  • Prenez le temps de vous préparer. Ne pas avoir tout ce dont vous avez besoin peut ajouter à votre stress, alors assurez-vous de rassembler tout le matériel nécessaire à portée de main. Pour les femmes, avoir un miroir pour localiser l’ouverture de votre urètre / méat urinaire peut être utile. Choisissez également un environnement confortable et apaisant pour effectuer la procédure de cathétérisme.
  • Trouvez la meilleure position. Cela peut prendre quelques essais et erreurs. Si vous avez une lésion de la moelle épinière, le meilleur endroit peut être dans votre fauteuil roulant. Selon vos limites, s’asseoir ou se tenir debout au-dessus des toilettes, s’allonger sur le lit ou élever légèrement une jambe sur un tabouret sont d’autres options.
  • Prenez de profondes respirations et restez calme pendant l’insertion. Se stresser peut rendre l’insertion plus difficile. Les hommes en particulier peuvent trouver difficile d’insérer le cathéter au-delà de la prostate ou à travers les muscles tendus du sphincter. Prenez votre temps et concentrez-vous sur une respiration profonde. Essayez de tousser légèrement lorsque vous insérez le cathéter.
  • Ne forcez pas. Si vous avez de la difficulté à insérer le cathéter, ne forcez jamais, car vous pourriez causer des blessures à votre urètre. Si vous ne pouvez pas insérer le cathéter après trois ou quatre essais en douceur, consultez un médecin.


Soyez patient avec vous-même et demandez de l’aide si vous en avez besoin

Bien que l’insertion du cathéter puisse être une expérience nouvelle et intimidante, avec le temps, vous apprendrez à vous détendre et à être plus à l’aise. Le cathétérisme est une compétence que vous apprendrez rapidement – tout comme vous l’avez fait avec d’autres compétences. Avec chaque insertion réussie, vous gagnerez en confiance.

En outre, il est important de savoir que de nombreux cathéters intermittents sont composés de revêtements et d’autres innovations qui rendent l’insertion, le drainage et le retrait plus faciles et sans problème.

Cependant, si vous continuez à avoir de la difficulté à insérer votre cathéter – même après avoir suivi les conseils reçus, utilisez le mode d’emploi du produit et essayez certaines de ces techniques – assurez-vous de demander de l’aide à votre médecin ou votre infirmière au besoin.