Communiqué de Hollister Mise à jour au sujet de la chaîne d'approvisionnement et de la COVID-19 Pour en savoir plus

4 problèmes liés à l’alimentation, et comment les éviter

Si vous avez une colostomie ou une iléostomie, vous pourriez avoir quelques problèmes courants liés à l’alimentation. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez les éviter en apportant quelques petits changements à votre régime alimentaire.

4 Food Related Issues and How to Avoid them

Évitez 4 problèmes liés à l’alimentation.

Au fur et à mesure que votre corps s’adapte à la stomie, vous pouvez éprouver des défis liés à l’alimentation. Si vous avez une iléostomie (une stomie dans l’intestin grêle), il est particulièrement important d’éviter les blocages intestinaux, car cela nécessite des soins médicaux immédiats. Si vous suivez quelques directives simples et évitez certains aliments, vous pouvez éviter tout problème. Voici ce que vous devez savoir sur quatre problèmes courants.

Les gaz

Les gaz et les odeurs peuvent être embarrassants, mais il existe heureusement des façons de les minimiser. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre :

  • Remarquez les changements : Alors que vos intestins recommencent à fonctionner, vous remarquerez la présence de gaz en plus ou moins grande quantité dans votre sac collecteur. Mais si vous aviez une quantité excessive de gaz avant votre chirurgie, vous en aurez probablement encore après votre opération.
  • Évitez d’avaler de l’air : Les gaz ne sont pas seulement causés par le régime alimentaire, mais aussi par l’air avalé. Évitez les boissons gazeuses, évitez de fumer, de mâcher de la gomme et de mâcher la bouche ouverte. * Envisagez un sac collecteur avec filtre : Le filtre permet d’évacuer les gaz hors du sac, mais pas l’odeur. Il évite également l’accumulation de gaz, de sorte que le sac ne se gonfle pas comme un ballon. Les filtres sont plus efficaces si vos selles sont bien formées.
  • Évitez les aliments qui peuvent causer des gaz : fèves, bière, boissons gazeuses, brocoli, choux de Bruxelles, chou, oignons et concombres
  • Évitez les aliments qui peuvent augmenter les odeurs : asperges, brocoli, choux de Bruxelles, chou, chou-fleur, œufs, poisson, ail, oignons et certaines épices

 

La diarrhée

Si vos selles deviennent la plupart du temps liquides et que vous constatez une hausse marquée du volume, vous pourriez avoir la diarrhée. Cela pourrait être lié à la nourriture, aux médicaments, ou à une grippe intestinale. Si vous avez besoin de vider votre sac collecteur une ou deux fois par heure, vous risquez de perdre beaucoup trop de liquide corporel. Si la diarrhée se produit soudainement et qu’elle dure 24 heures ou plus, vous devriez consulter un médecin. Voici quelques moyens de vous aider à résoudre la diarrhée :

  • Épaississez les selles de votre stomie : Mangez des aliments tels que de la compote, des bananes, du fromage, des nouilles cuites, des bretzels, du riz blanc, des toasts de pain blanc et des guimauves
  • Évitez les aliments qui peuvent augmenter vos selles : aliments fibreux, fruits et légumes crus, aliments épicés, aliments riches en gras, caféine, noix et maïs
  • Évitez la déshydratation : Buvez plus de liquides et évitez les aliments et les boissons qui causent des selles trop liquides (voir ci-dessus). Et videz votre sac collecteur plus fréquemment. Remplacez les électrolytes par des boissons énergétiques, des bananes, des bouillons, des pommes de terre, des tomates et des craquelins. 

Rappelez-vous que si ces mesures ne résolvent pas votre diarrhée dans les 24 heures, communiquez avec votre professionnel de la santé.

 

Constipation

La constipation peut être un problème commun pour les personnes avec ou sans stomie. Une personne ayant une colostomie (une stomie dans le gros intestin), et non une iléostomie, est plus susceptible de souffrir de constipation. Voici quelques conseils :

  • Trouvez les causes potentielles : Certains types de médicaments, l’exercice peu fréquent, le stress ou le manque de fibres dans votre alimentation peuvent causer la constipation ou y contribuer
  • Buvez plus d’eau : La consommation d’eau aidera à résoudre votre constipation. Cependant, ne tenez pas compte de ce conseil si vous avez une restriction de liquides dans votre régime
  • Mangez ces aliments en plus grande quantité : du son, des fruits et légumes frais, des fruits à noyau, des fruits frais et séchés (pêches, prunes, cerises, etc.), et des grains entiers
  • Évitez certains aliments : La constipation peut être causée par des aliments à faible teneur en fibres, comme de nombreuses viandes, les produits laitiers, les sucres raffinés et les aliments transformés ou les aliments de restauration rapide. La compote de pommes, les bananes, le fromage, les nouilles cuites, les bretzels, le riz blanc, les toasts de pain blanc et les guimauves sont connus pour épaissir les selles, donc il est préférable de ne pas en consommer tant que le problème de constipation n’est pas réglé.

 

Les blocages intestinaux 

Si vous avez une iléostomie, des crampes et des douleurs abdominales avec une diarrhée aqueuse ou aucune selle, cela peut signifier que vous avez un blocage intestinal ou une occlusion intestinale et vous devez donc consulter un médecin. Minimisez les risques de blocage intestinal :

  • En évitant les aliments à haute teneur en fibres : Les aliments à haute teneur en fibres peuvent avoir de la difficulté à traverser l’intestin et à sortir de la stomie. Ne mangez pas de légumes crus, de noix de coco, de maïs, de noix, de fruits secs, de maïs soufflé ou d’autres aliments à haute teneur en fibres.
  • En évitant les aliments qui peuvent causer une occlusion : On peut mentionner notamment le céleri, les légumes chinois, les raisins, les raisins secs et les champignons.
  • En mâchant suffisamment la nourriture : Le processus de digestion commence en mâchant correctement votre nourriture. Le fait de mâcher libère dans l’estomac des enzymes digestives qui aident à décomposer les aliments.
  • En buvant plus de liquides : Les liquides aident à décomposer les aliments en particules plus petites, contribuant ainsi à la digestion. Huit tasses d’eau par jour sont un bon volume en général.
  • En suivant un régime à base de fruits et de légumes : Votre chirurgien peut vous avoir recommandé de ne manger que des fruits et légumes cuits (non crus) pendant six à huit semaines après la chirurgie. Cela donne à votre corps le temps de s’adapter aux changements digestifs.

Note : Si vous n’avez pas de selle et que vous avez des vomissements, il est important de consulter immédiatement votre professionnel de la santé ou de vous rendre à l’urgence.

Voir ou imprimer la brochure complète en PDF : Vivre avec une stomie : Une alimentation saine