Communiqué de Hollister Mise à jour au sujet de la chaîne d'approvisionnement et de la COVID-19 Pour en savoir plus

La contraception avec une stomie

Chaque situation est différente, mais vous n’aurez peut-être pas à changer grand-chose à vos méthodes actuelles de contraception ou de planification familiale. Voici ce que vous devez savoir

Contraception with an Ostomy

Découvrez l’impact d’une stomie sur la contraception.

Êtes-vous active sexuellement et préoccupée par l’impact de votre stomie sur les contraceptifs ou sur la planification familiale? Il se peut que cela n’ait en réalité pas vraiment d’impact. La plupart des contraceptifs sont aussi efficaces pour les personnes avec et sans stomie. Toutes les méthodes courantes sont envisageables : préservatifs, barrières (p. ex., diaphragme, dispositif intra-utérin), la pilule, ou une injection.  Les hommes peuvent subir une vasectomie comme moyen permanent de contraception.

Il est toutefois important de tenir compte de certains facteurs, selon votre situation.  

La pilule et les iléostomies : Certaines études indiquent que la pilule contraceptive pourrait être moins efficace chez les personnes vivant avec une iléostomie (stomie de l’intestin grêle), car l’absorption peut être peu fiable.  La théorie est que le médicament passe par le système digestif très rapidement sans être complètement absorbé par l’organisme, ce qui peut diminuer son efficacité. Si votre intestin grêle n’absorbe pas bien le médicament, il se peut que vous ayez besoin d’un ajustement posologique. Vous devrez peut-être aussi envisager d’autres méthodes de contraception hormonale, comme les injections (p. ex., la progestérone) ou un timbre contraceptif. Parlez-en à votre professionnel de la santé ou à votre clinique de planification familiale pour déterminer la méthode contraceptive la plus efficace pour vous.

Modifications chirurgicales : Certains types de chirurgie de la stomie modifient l’anatomie du vagin et de l’utérus. Pour cette raison, les diaphragmes, les capuchons, les dispositifs intra-utérins (DIU) ou les stérilets peuvent ne plus être un bon choix. En effet, l’insertion et la rétention peuvent être difficiles. Demandez à votre chirurgien s’il y a eu des modifications de votre anatomie qui pourraient avoir une incidence sur la contraception.

Les préservatifs : Il s’agit d’une alternative efficace pour les personnes qui ont de la difficulté à utiliser d’autres méthodes contraceptives. Les préservatifs sont très fiables, à condition qu’ils soient utilisés correctement et systématiquement.

Stérilisation : Si vous et votre partenaire avez pris la décision définitive de ne pas avoir d’enfants, la stérilisation est alors une possibilité. Les hommes peuvent choisir de subir une vasectomie. Les femmes peuvent habituellement subir une cœlioscopie qui utilise une minuscule caméra pour visualiser l’intérieur de l’abdomen. Cependant, si vous avez subi une chirurgie abdominale importante, vous devrez peut-être subir une laparotomie (qui consiste à ouvrir l’abdomen par une incision chirurgicale). En effet, le risque de perforation intestinale par un laparoscope peut être plus élevé. Vos choix de stérilisation devraient être discutés avec votre professionnel de la santé.

Votre professionnel de la santé est toujours la meilleure personne à qui parler lorsqu’il s’agit d’évaluer la méthode de contraception qui soit la meilleure et la plus efficace dans votre situation.

Télécharger le PDF intégral (en anglais seulement) : Vivre avec une stomie : Sexualité et parentalité